Your browser does not support JavaScript!

Conseils

Le confort et la sécurité

La véranda est le plus souvent la pièce la plus fréquentée de la maison ! Chacun reconnaît le plaisir de profiter de cette pièce ouverte sur la nature, le jardin ou la piscine. Mais pour pouvoir en jouir toute l’année quatre critères primordiaux semblent se dégager : Tout d’abord offrir une protection thermique efficace (protection contre le chaud l’été et contre le froid l’hiver), ensuite conserver une bonne luminosité naturelle, puis assurer un confort acoustique de qualité et enfin bénéficier d’une sécurité à toute épreuve. Ces critères doivent s’appliquer aux façades des vérandas mais aussi aux toitures.
Pour choisir la protection thermique la mieux adaptée au projet, un bilan thermique sera un atout incontournable.

Plusieurs solutions sont envisageables :

  • Un remplissage traditionnel est une garantie d’intégration réussie dans le paysage de l’habitat total. De plus, les critères recherchés sont totalement maîtrisés hormis la luminosité qui pourra cependant être améliorée par la création d’un puits de lumière dans la toiture.
  • Les panneaux opaques ont des qualités qui s’apparentent à celles des remplissages traditionnels quant à l’isolation thermique, le confort acoustique et la sécurité, le point faible restant le contrôle solaire et la luminosité.
  • Les panneaux translucides offrent des garanties de transmission lumineuse proches de celles du verre, mais les performances thermiques et acoustiques seront moindres dans les régions très ensoleillées ou lors d’expositions plein sud.
  • Enfin, le verre, produit originel fait l’objet de toutes les attentions de la part des industriels. Ceux-ci l’ont rendu isolant, capable de contrôler la lumière, insensible au bruit, incassable ou presque et lui attribuent même des fonctions de nettoyage et de chauffage ! Parmi la multitude de gammes de vitrage du marché il y a sûrement celle qui conviendra au mieux à votre projet.

  • BILAN THERMIQUE : L’ATOUT POUR LE BON CHOIX

    La réussite d’un projet de véranda c’est avant tout de pouvoir y vivre dans le plus grand confort toute l’année. Pour ce faire on se doit de réfléchir tout d’abord à son lieu d’implantation et à son orientation. Ensuite le choix du remplissage de toiture et du remplissage de façade doit permettre de réduire les apports de chaleur en été tout en conservant une chaleur adéquate en hiver.
    Pour appréhender ce bilan, voici quelques notions pratiques :

  • Le coefficient thermique « Ug » des vitrages et des panneaux se doit d’être le plus proche possible de zéro. Un vitrage simple (une seule vitre ordinaire) atteint un coefficient de 5,8. Un double vitrage classique descend à 2,6 tandis qu’un double vitrage à isolation thermique renforcé atteint fréquemment 1,1. Un triple vitrage à ITR peut même descendre à 0,5 mais il faut voir les possibilités d’utilisation (poids, épaisseur, inclinaison etc…). Cela permet de mieux comprendre les dépenses énergétiques nécessaires selon le choix des matériaux pour chauffer ou refroidir sa véranda toute l’année.
  • Le coefficient de résistance thermique « K » exprimé en Watts par mètre carré et par degré (W/M2/°C) sert à évaluer la densité du flux de chaleur traversant la paroi des façades et de la toiture par conduction. La valeur optimale de ce coefficient est de 1.
  • Le facteur solaire « FS » est le rapport entre l’énergie totale traversant le matériau et l’énergie solaire incidente. Dans le cas du verre, le rayonnement solaire qui atteint une surface vitrée est réfléchi, transmis et absorbé dans des proportions variables suivant la nature du vitrage. Idéalement il faudrait que le facteur solaire soit élevé en hiver pour bénéficier des apports solaires et bas en été pour éviter les surchauffes ! Cependant comme le facteur solaire d’un vitrage est constant, il faut trouver le meilleur compromis et adjoindre au vitrage une protection solaire adaptée.
  • Le taux de transmission lumineuse « TL » varie selon le lieu d’implantation et selon l’orientation de la pièce.

  • Si nous prenons l’exemple d’un vitrage 68/34, cela signifie que 68% de la luminosité extérieure parviendra à l’intérieur de la véranda tandis que seulement 34% de l’énergie solaire y parviendra également.
    Petite info pratique : le site www. saint-gobain-glass.com vous permet de calculer gratuitement le bilan thermique de votre véranda.


    veranda, aluminium

    Source SAINT-GOBAIN GLASS




    veranda, acier

    Source SAINT-GOBAIN GLASS




    LES REMPLISSAGES TRADITIONNELS

    Le fait de couvrir la véranda de la même façon que la maison initiale est la façon idéale d’intégrer son extension dans l’habitat existant. Continuité parfaite de la toiture, même style, même architecture, matériaux identiques, la véranda semble de ce fait être née en même temps que l’ensemble. Pour parfaire l’intégration, une couverture en tuile ou en ardoise s’accompagne souvent d’un soubassement maçonné en pierre ou en brique. Mais le défaut majeur d’un tel remplissage réside dans l’absence de lumière naturelle à l’intérieur de la pièce d’où la création fréquente d’un puits de lumière vitré dans la toiture.

    L’isolation thermique et phonique de ces remplissages est assurée par des panneaux sandwich isolants posés sous la couverture. Les différentes gammes « Sapisol » commercialisées par la société SIMONIN, installée dans le Doubs (25), par exemple, sont spécialement conçues pour l’habitat basse consommation. La gamme « Sapiphone » est composée de deux plaques d’épicéa avec sous face acoustique renfermant du polystyrène expansé. La gamme « Sapiliège », quant à elle, est composée de liège placé entre une face en épicéa et une autre en épicéa/mélèze/chêne.

    La société AV COMPOSITES, qui siège dans les Bouches du Rhône (dépt 13), propose un nouveau panneau de 24 ou 28 mm composé de mousse thermoplastique enfermée entre deux parements en alliage d’aluminium 8/10 avec primaire époxy. Ecologique, ce panneau est 100% recyclé et 100% recyclable. Les gammes déjà connues que sont « TuileNG » et « Tuile NG Génoise » sont fixées directement sur la structure ou sur les profilés. Les panneaux de ces gammes ont été conçus avec un parement extérieur en matériaux composites à la forme et à la couleur des tuiles canal traditionnelles languedociennes avec une âme en polystyrène extrudé et un parement intérieur métallique en aluminium blanc à 80% de brillance, pour augmenter la luminosité à l’intérieur de la pièce.


    LES REMPLISSAGES OPAQUES

    Le marché des panneaux sandwich isolants est en évolution constante. Leur bilan thermique dépend souvent de leur épaisseur mais les industriels travaillent aussi beaucoup sur l’amélioration de leurs performances acoustiques et esthétiques. Ils sont surtout employés dans les régions au climat rigoureux ou à très forte luminosité (on observera que plusieurs groupes de renom sont installés dans le sud-est de la France). Composés d’une ou plusieurs couches d’un matériau isolant (tel que : polystyrène, mousse synthétique, laine de verre, liège, etc…) comprises entre deux parements en aluminium de préférence laqué, ils offrent la possibilité d’intégrer les spots du système d’éclairage lorsque ceux-ci ne sont pas intégrés dans les chevrons de toiture.

    La société PSI, filiale du groupe ISOSTA, poursuit le développement de ses produits à SENS dans l’Yonne (dépt 89). Son produit phare, le panneau de toiture isolant à haute performance acoustique « Isotoit ELS 550 », tient une place prépondérante sur le marché actuel. Celui-ci garantit une isolation thermique très performante (d’un coefficient U =0,44W/M2.K) en même temps qu’un confort acoustique exceptionnel. Il se compose de six couches de matières : deux parements en aluminium renferment une couche de mousse AST, une masse lourde, une couche de polystyrène extrudé et une couche de polystyrène graphité élastifié. Cet ensemble de composants lui offre une grande résistance à l’eau, un entretien facile et une longévité remarquable. « Isotoit ELS 550 » se décline dans un choix de couleurs variées : blanc, ardoise, tuile, ivoire, zinc ou encore estérel pour s’intégrer en parfaite harmonie avec l’esthétique de l’habitat initial.

    La société STADUR poursuit son développement en proposant de nouvelles épaisseurs, de nouveaux panneaux, de nouvelles références, répondant à des besoins thermiques, phoniques, esthétiques ou encore marketing. Pour Stéphane POLICE, Chargé d’Affaires Régional de la société, je cite : « La mixité des matériaux et la complexité des panneaux deviennent un atout majeur pour le marché de la toiture de véranda. » Au chapitre des nouveautés on peut citer « STADUR Eléments Composites FB-1/SL CoEx » composés d’un noyau central de polystyrène extrudé et de parements en Stadurlon (matière plastique nouvelle et performante utilisable de moins 20°C à plus 120 °C), d’une épaisseur de 1,5 mm des deux côtés. L’élément composite est recouvert des deux côtés d’un film de protection garanti 10 ans par la société.

    La société ADVANTOP qui siège à AIX EN PROVENCE (dépt 13) travaille à l’évolution de la gamme de ses panneaux « Thermotop ». Ainsi la nouvelle génération de la gamme « TPE » est composée de panneaux tri-couche à la pointe de la technique des panneaux acoustiques. Ces trois éléments sont : une âme isolante en polystyrène extrudé, une « vraie » masse lourde de type caoutchouc et une mousse élastique anti vibration. La complémentarité de ces éléments permet une filtration des différentes fréquences des bruits d’impact de pluie. L’ambiance sonore à l’intérieur de la véranda s’approche de celle obtenue en présence d’une toiture traditionnelle. Ajoutez à cela deux nouveaux produits de finition pour les parements, « Nolynx », et « Stylezinc » qui apportent des aspects et des coloris très agréables aux gammes existantes.

    La société AV COMPOSITES commercialise des panneaux bien connus sur le marché comme « Foam », « Foam max », « Foam Silence », ou « Phonic » (tri-couche ou quadri-couche) ou encore « Acoustic Foam », « Acoustic Max » voire « Tri-couche XTRA ». Tous ces panneaux sont assemblés par des techniques de collage polyuréthanne bi-composant qui offrent une très bonne tenue mécanique et garantissent la qualité des produits. Mais la société propose à ce jour une nouveauté avec le panneau « Novatoit ». Ce panneau pour véranda est en aluminium thermolaquable comprenant une nouvelle matière isolante performante en thermoplastique, en variante du polystyrène extrudé ou expansé, du polyuréthanne. C’est un produit parfaitement écologique puisque 100% recyclé et 100% recyclable et il ne dégage aucune émission toxique lors de la manipulation ou en cas d’incendie. Il résiste aux températures de moins 40° à plus 180°. L’épaisseur des panneaux varie, allant de 30, 50, à 58mm.

    Installée dans le Vaucluse (dépt 84), la société MPI BEST-ROOF commercialise plusieurs gammes de panneaux spécialement conçus pour les toitures de vérandas en isolant expansé, en isolant expansé graphité ou en isolant extrudé. On peut citer par exemple : « Acoustic Plus », « Acoustique Autoportante », ou encore « Acoustique Pareclosable » ou « Thermique Autoportante ».


    veranda, aluminium

    AV COMPOSITES




    veranda, bois

    BEST ROOF




    LES REMPLISSAGES TRANSLUCIDES

    Les principaux avantages des panneaux translucides sont leur légèreté et leur faible coût (comparé à celui des autres matériaux de remplissage de toiture de véranda). Cette légèreté autorise des structures dont la résistance mécanique peut être moindre aussi. Ils sont constitués de matériaux de synthèse, dont le plus fréquent est le polycarbonate. Ce dernier est un matériau combustible thermoplastique répondant aux normes internationales en usage dans chaque pays. L’épaisseur des panneaux le plus souvent recommandés varie de 30 à 55 mm. Chaque panneau est constitué de quatre à cinq parois, à structure multi alvéolaire, remplies de billes de polystyrène ou de lamelles de polyester permettant d’atteindre des performances iso-thermiques et iso-phoniques de très bon niveau.
    Egalement employé dans la fabrication des casques de moto pour sa résistance mécanique reconnue (il est pratiquement incassable), c’est un gage de sécurité optimale. Revêtu d’une forte couche de traitement anti UV, il résiste au vieillissement et au jaunissement (il est souvent vendu avec une garantie de 10 ans par les industriels). La finition du panneau exerce un rôle important dans la régulation de la chaleur qui entre par la toiture (facteur solaire), ainsi, selon l’orientation de la véranda, on choisira une couleur claire ou opale en cas d’exposition Nord/Nord-Est mais plutôt couleur bronze ou fumé pour une orientation Sud/Sud-ouest.

    Voyons quelques exemples de produits, avec la société POLYGAL dont un des produits phares est la plaque réfléchissante « Primalite ». Cette dernière, au design spécial, est une plaque de polycarbonate, réfléchissante, qui bloque les ultra violets nocifs aux personnes et aux objets et qui renvoie les infra rouges, à la fois solide et transparente, elle permet de profiter de la lumière sans la chaleur.

    Pour sa part, la société POLYDIS, installée dans l’Yonne (dépt 89), développe divers gammes de panneaux de toiture en polycarbonate, alvéolaire, ondulé ou non , dont le plus connu est le panneau réfléchissant « Solar Control », en 32 mm d’épaisseur, qui renvoie les rayons solaires grâce à sa face réfléchissante pour assurer une meilleure isolation thermique.



    veranda, aluminium

    LE VERRE

    La véranda, est par essence même un bijou de verre dans un écrin de nature. Elle vit par la lumière naturelle qui la pénètre et par le plaisir de profiter sans cesse de son environnement changeant. Seul le verre peut lui apporter le spectacle extraordinaire et permanent des étoiles dans le ciel, des éclairs de l’orage, des flocons de neige qui chutent en silence ou de la végétation alentour aux couleurs en perpétuelle évolution.

    A force de traitements spécifiques, les industriels verriers ont transformé ce produit initial, si fragile et si peu performant, en matériau incontournable, aux multiples fonctions et aux performances remarquables. Tout d’abord, l’isolation thermique, fonction capitale s’il en est, est devenue dans le domaine de la véranda l’Isolation Thermique Renforcée. Les transferts thermiques à travers une paroi par conduction, convection et rayonnement s’expriment par le coefficient « U ». Plus ce coefficient est proche de 0, plus les déperditions thermiques sont faibles et meilleure est l’isolation thermique de la paroi. Celui-ci a considérablement baissé avec l’invention du double vitrage. Enfermer une nappe d’air immobile et sec entre deux parois de verre a permis de diminuer les transferts thermiques et de faire chuter ce coefficient « U ». Ensuite, l’utilisation de verre à couche faiblement émissive déposée sous vide a diminué les transferts par rayonnement. Enfin, le remplacement de cet air par un gaz plus lourd comme l’argon ou le krypton, à conductivité plus faible, a diminué les transferts par conduction et convection. Ainsi est né le vitrage à ITR, base incontournable de tous les vitrages de véranda.

    Les grosses firmes ont très vite compris que si l’isolation thermique était capitale, la clef du confort dans la véranda était le contrôle solaire. D’où une recherche permanente pour obtenir des vitrages qui offrent le meilleur rendement ITR/contrôle solaire/transmission lumineuse selon le lieu d’implantation et l’orientation de la véranda.

    Voici un petit lexique pour permettre aux personnes moins éclairées de mieux comprendre le langage du verre :

  • Réflexion = proportion du rayonnement solaire renvoyé dans l’atmosphère.
  • Transmission directe = proportion du rayonnement solaire transmis directement à travers le vitrage.
  • Absorption = proportion du rayonnement solaire absorbé par le vitrage.
  • Transmission globale, aussi appelée valeur « g »ou « facteur solaire » = proportion du rayonnement solaire total transmis à l’intérieur de la pièce. Cette valeur se compose de la transmission directe et de celle qui est absorbée par le vitrage puis réorientée vers l’intérieur.

  • Certains paramètres dépendent du verre :

  • Transmission lumineuse = proportion de lumière transmise par le verre.
  • Réflexion lumineuse = proportion de lumière réfléchie par le verre.
  • Indice de sélectivité = Rapport entre la transmission lumineuse et la transmission de chaleur solaire.

  • Chacun des grands trusts de l’industrie du verre propose des produits spécifiquement étudiés et conçus pour le marché de la véranda. Il est impossible de les citer tous, mais voici quelques exemples parmi les produits les plus vendus à l’heure actuelle.

    SAINT GOBAIN GLASS SOLUTION a mis au point le double vitrage « Climaplus Screen Xtreme 60/28 » grâce au verre « SGG Cool Lite Xtreme 60/28 ». Spécifiquement conçu pour les toitures des vérandas, c’est un double vitrage avec une lame d’argon de 27 mm. Il est composé de deux verres dont l’un est revêtu d’une couche transparente d’oxydes métalliques nobles. Assemblé suivant le procédé de fabrication Climatit à double barrière d’étanchéité, il intègre un store vénitien à lamelles en aluminium de 16 mm de largeur, orientables et relevables, disponibles en 13 nuances différentes. Les manœuvres du store se font soit par commande manuelle soit par commande électrique, par moteur externe et interrupteur ou par télécommande radio. Ses propriétés de contrôle solaire permettent une transmission d’énergie solaire de 28% seulement tout en optimisant les apports de lumière naturelle à 60% avec un coefficient de transmission thermique Ug de 1,0 W/M2.K. Outre ce produit phare, SAINT GOBAIN GLASS SOLUTION multiplie les ventes de sa version autonettoyante « SGG Climaplus Bioclean » et de sa version chauffante «E. Glas ».

    La carte d’identité du verre au service du particulier. C’est ce que propose SGG SOLUTION avec le marquage « Naviglass », qui comporte un identifiant à 12 chiffres inscrit sur l’espaceur du double vitrage. Ce système de traçabilité permet un remplacement rapide et conforme en cas de casse tout en étant un atout en cas de vente ou de location, garantissant un bilan énergétique réaliste, sans oublier la possibilité offerte de négocier son contrat auprès de sa compagnie d’assurance. On peut grâce à ce procédé vérifier 24h/24 :
  • Le nom et l’épaisseur des différents verres qui constituent le vitrage.
  • Le type de remplissage (air, gaz)et l’intercalaire utilisé.
  • Les différentes fonctions remplies par le vitrage : isolation thermique, contrôle solaire, isolation phonique, sécurité, autonettoyant ou non, chauffant ou non…
  • Les performances mesurées en laboratoire ou calculées à l’aide d’un logiciel.

  • Le groupe PILKINGTON occupe une place prépondérante sur le marché de la véranda avec l’un de ses produits phares, la gamme de vitrages « Activ Suncool ». Doté de la fonction autonettoyante, ce vitrage se décline en divers modèles allant de 70/40 à 30/17 en passant par 60/30 ou encore 50/25 selon le lieu d’implantation de la véranda et son exposition. La couche autonettoyante, en utilisation normale, est conçue pour durer autant que le verre. Par temps de sécheresse, un simple jet d’eau activera le processus de nettoyage. Le vitrage « Activ Suncool » est commercialisé en version feuilletée ou trempée, voire en version verre teinté bleu, qui permet de maintenir des températures intérieures fraîches tout en assurant une transmission lumineuse de qualité et un effet esthétique agréable.

    Depuis quelques mois, la firme AGC GLASS produit de nouveaux verres munis d’une triple couche d’argent, la gamme « Stopray Ultra ». Ces derniers apportent une transmission lumineuse élevée, un facteur solaire très faible, une excellente sélectivité, une isolation thermique performante (Ug=1,0 W/M2.K) le tout avec une esthétique de qualité. La combinaison de « Stopray Ultra -50 on Clearvision» avec « Stratobel Ultra 60» permet de bénéficier d’une sécurité renforcée supplémentaire, tandis que la combinaison avec « Ultra-60 à Stratophone » offre une isolation acoustique très performante. Pour l’esthétique, l’aspect extérieur argenté et réfléchissant de « Thermobel Stopray Sylver » protège des regards indiscrets et offre un cachet particulier.

    Le double vitrage 4 saisons « Gold 24/25 » pour toiture de vérandas de la société HEAT MIRROR est une solution clef en main pour un confort intérieur toute l’année. Ce produit, le plus vendu par l’entreprise actuellement, répond de façon efficace à la question de déperdition thermique qui apparaît lors de l’inclinaison du vitrage. Avec « Gold 24/25 » ce dernier conserve en permanence son coefficient Ug= 0,7. Outre ce produit phare, la société développe d’autres gammes aux performances proches : « Gold 21/19 » ou « Neutral 31/19 » par exemple.

    « Véralam », un store de toiture à lames, intégré dans le double vitrage, qui permet, malgré les fortes chaleurs du sud-est de la France, de profiter d’un confort agréable dans la véranda. Ce système permet d’obtenir des performances thermiques remarquables en diminuant les transferts par conduction et convection entre les deux parois de verre. Sur le plan phonique, ce vitrage permet également d’obtenir un affaiblissement acoustique de 37db particulièrement appréciable.

    Parmi les sociétés spécialisées dans le vitrage chauffant, la société VITRUM GLASS installée à Sablé sur Sarthe (dépt 72), développe ce concept de système de chaleur rayonnante, qui diffuse une chaleur homogène, saine, douce et continue et qui ne réchauffe pas directement l’air ambiant comme les systèmes à convection. Dès la mise en route, un confort immédiat se fait ressentir, similaire à la chaleur émise par les rayons du soleil. La régulation de la température est tout à fait classique et en adéquation avec les systèmes de chauffage actuels.

    Cette liste d’exemples n’est bien sûr pas exhaustive et d’autres industriels verriers proposent divers gammes de vitrages pour les remplissages de toiture de vérandas qui atteignent des performances remarquables. Mais les exemples cités sont les modèles les plus vendus actuellement par les firmes qui ont répondu à notre demande d’informations.


    veranda, aluminium

    SAINT-GOBAIN GLASS




    veranda, acier

    PILKINGTON




    veranda, bois

    AGC Glass Europe




    LES REMPLISSAGES MIXTES

    Les conditions particulières d’implantation, d’exposition ou de recherche esthétique créent parfois le besoin ou l’envie d’une toiture mixte. Ceci a l’avantage d’offrir le meilleur de chacun des matériaux installés. Ainsi, panneaux opaques et translucides, panneaux opaques et vitrage, panneaux translucides et vitrages, couverture traditionnelle et vitrage vont combiner leurs qualités pour tendre vers la toiture idéale. Le besoin de lumière, ressenti lors de l’installation d’une toiture traditionnelle qui favorise l’intégration de la véranda dans l’ensemble de l’habitat, sera résolu par l’installation d’un puits de lumière vitré, inépuisable source de clarté, dans la toiture traditionnelle. Cette alternance d’ombre et de lumière dans la pièce apporte son quotidien de chaleur ou de fraîcheur selon les besoins. Dans tous les cas, quelle que soit la combinaison de matériaux choisie, l’important est de tendre vers la meilleure performance en isolation thermique, en contrôle solaire, en confort acoustique et en sécurité, afin de jouir des plaisirs de sa véranda tout au long de l’année.


    veranda, aluminium

    AV COMPOSITES




    veranda, bois

    BEST ROOF




    LES REMPLISSAGES ECOLOGIQUES

    L’écologie et la sauvegarde de la planète sont des thèmes récurrents de notre société moderne. La véranda n’y échappe pas et l’on trouve certains projets ou certaines réalisations particulièrement attachés au respect écologique.
    Les toitures végétales assurent une bonne isolation acoustique, améliorent la qualité de l’air en fixant les poussières et régulent la température à l’intérieur. Toutefois, elles ne peuvent être installées que sur un revêtement parfaitement étanche et en bon état en plus du fait qu’elles n’apportent aucune clarté.
    Autre aspect écologique avec les toitures garnies de panneaux photovoltaïques. SAINT GOBAIN SOLAR commercialise un système de tuiles solaires photovoltaïques « SG Solar Sunlap » et un système de toiture solaire « SG Solar Essentiel », particulièrement conçus pour les bâtiments résidentiels et adaptés aux vérandas.



    Homey.Maison
    Les Vérandas Acier
    -

    "Les conseils " tous nos articles sont rédigés par des journalistes indépendants.


    "Estimez le coût" de votre projet en quelques clics et découvrez la multitude de choix possibles.




    veranda, saint-gobain espace veranda,renson espace veranda,veranco