Your browser does not support JavaScript!
Reportage :





D. LINDEMANN,F. COLONNA-CESARI




LE CLAIR DE LA PLUME


veranda acier
L’extrême finesse dans un décor d’acier…

structure acier
Sous des tonnes d’acier, la délicatesse reste de mise et la décoration intérieure est à la mesure du menu concocté par le Chef étoilé Julien ALLANO,

fenêtre,ouverture à l'anglaise
Un décor raffiné pour une cuisine renommée.

porte,jardin terrasse
Les peintures à effets vieillis accréditent l’esprit de la véranda début XXème.

Le projet sort de l’ordinateur. On peut apprécier la symétrie du bâtiment, les retours cintrés des façades, les extrémités rayonnantes de la toiture.

Grignan, ce petit village de la Drôme provençale doit sans doute sa célébrité à son superbe château à façade Renaissance, dont un des propriétaires, François de Castellane Adhémar, comte de Grignan, épousa en 1669 Madame la marquise de Sévigné dont tous les étudiants de France ont lu les échanges épistolaires avec sa fille, la comtesse de Grignan.



Outre le château, la chapelle Saint Vincent et quelques hôtels restaurants gastronomiques renommés pour la qualité de leur cuisine, d’accueil et d’esthétique méritent une visite alléchante. Parmi ceux-ci on ne pouvait pas omettre de vous présenter « Le Clair de la Plume » et sa superbe véranda ! La réalisation de cette extension de plus de 50 m2 à structure acier est le fruit d’une co-conception entre P. FRENOUX, J.L.VALADEAU (propriétaires), D. LINDEMANN (ferronnier) et F. COLONNA-CESARI (architecte). L’architecture est inspirée des orangeries du début du XXème siècle orchestrée autour d’une façade de 15 m de long, présentant en son centre un décroché de 0,90 m, encadrée par deux pans de façade droits, puis arrondis sur le retour. La toiture en légère pente est rayonnante aux deux extrémités et intègre deux vasistas à soufflet. Une première originalité réside dans l’installation d’une jardinière d’un mètre de largeur sur les quinze mètres de longueur du faîtage pour offrir à la vue des clients de l’hôtel de splendides fleurs et non la salle de restaurant ! Les poutres treillis et le système de câblage disparaissent derrière un chéneau mouluré en zinc, fabriqué tout spécialement par l’Atelier d’Art Français. Le poids important de la jardinière (4T) et le poids du vitrage feuilleté de chez SAINT GOBAIN GLASS « Cool-Lite Xtrême 60/28 », installé en remplissage, nécessitent une structure acier particulièrement performante. L’atelier LINDEMANN a réalisé un montage à l’ancienne uniquement riveté et soudé. Environ 800 rivets et goujons frappés à chaud assurent la bonne stabilité des tonnes d’acier utilisées pour créer une arche de 4,50 m, renforcée par quatre demi fermes à treillis avec cornières, pour soutenir les chevrons et les longerons transversaux! La façade est équipée en son centre d’une porte à deux battants ouvrant à l’anglaise qui invite au jardin de la terrasse extérieure. De part et d’autre de cette porte des panneaux mobiles ouvrant en accordéon (Art System Jansen) permettent de supprimer à loisir toute frontière avec l’extérieur. En partie gauche une autre porte à deux battants donne accès à l’hôtel. Du fond du jardin, près de la piscine, le jaune des genêts et le thym des collines se disputent la primeur à la vigne et au bleu des champs de lavande, le spectacle est décidément partout !


Fabricant : D. LINDEMANN,F. COLONNA-CESARI
Produit :
Photographe :
Journaliste : Homey.Maison

"Les conseils " tous nos articles sont rédigés par des journalistes indépendants.


"Estimez le coût" de votre projet en quelques clics et découvrez la multitude de choix possibles.